L’obsolescence programmée: produire, consommer, jeter...

 

Lave-linges, ordinateurs, téléviseurs, smartphones... combien de fois ces appareils sont-ils tombés en panne juste après la fin de la garantie. Et très souvent tout est fait pour que la réparation soit impossible ou très difficile faute de pièce de rechange... On appelle cela l'obsolescence induite ou programmée. Un terme qui désigne une stratégie industrielle nous poussant à consommer toujours plus et toujours plus vite en rendant les objets obsolètes, soit par les progrès technologique soit simplement par effet de mode.


La surconsommation à laquelle nous poussent le marketing et les lobbys conduit à l'épuisement des ressources naturelles tel que le lithium qui compose nos batteries de portable et d'ordinateur. La demande est en constante augmentation. Par ailleurs, les conséquences environnemental et social de cette surconsommation sont inquiétantes: l’extraction et l'exploitation des métaux nécessaires aux appareils électronique se font à une vitesse éffrénée et dans des conditions déplorables. Selon certains spécialistes, aux vues des réserves actuellement disponibles, ces ressources arriveraient à épuisement dans moins de 20 ans, une goutte d'eau à échelle humaine

 

Il devient donc urgent à nos yeux de réagir et de proposer des solutions alternatives afin d'économiser nos ressources.


Pour tenter d'endiguer cette surconsommation contrainte et forcée, A.F.I.M.I  vous propose 3 formules

 

 - Formation de technicien informatique pour les pme, afin de limiter le renouvellement injustifié du parc informatique.


 - Réparation des ordinateurs, téléphones, consoles de jeux pour leur donner une deuxième vie.


 - Recyclage des produits High-tech afin de revaloriser les matériaux, créer des emplois et ainsi préserver l'environnement.